"J'ai de bonnes nouvelles
Vole, l'hirondelle
J'ai de bonnes nouvelles
A vous donner de moi

Acheminez-moi vos histoires
Je les veux toutes à présent
Je suis comme un grand réservoir
Le soleil est tombé dedans"                               chantait Anne Sylvestre en 1978

coquelicotsElle nous régale de ses mots encore et encore ressortis de ce "grand réservoir"..

Dans toujours plus de chansons superbes mais aussi dans ce génial petit livre de chevet...

On l'ouvre au hasard et et la moindre page fait du bien.

Qu’ils soient savoureux comme «frangipane », surprenants comme «libellule», drôles comme «s’esclaffer» ou nostalgiques comme «parfum», les mots préférés d’Anne Sylvestre racontent son histoire, ses souvenirs d’enfance, sa poésie et sa gourmandise de la vie.

 

Un seul mot me vient à l'esprit pour vous Madame Anne : MERCI

 

 

On connaît Louis Chedid pour ses chansons, chroniqueur de l’intime et des maux de son époque. On le connaît aussi créateur de pépites telles que le conte musical Le Soldat rose. On le découvre ici sous un jour beaucoup plus grinçant.

Vies et poussieres

Des vies et des poussières, c’est un recueil de nouvelles à l’atmosphère drolatique, des bribes d’existence où quelque chose se grippe, se voile, se disloque. Un univers souvent cruel et assassin mais jamais loin de l’absurde ni dénué d’humour.
Un homme qui vient de mourir mais ne le sait pas encore ; un autre qui pour accéder au calme se prive de tous ses sens ; un chien visionnaire ; une poupée gonflable au destin tragique ; un menteur pathologique ; une basse-cour très philosophe ; un président de la République en plein cauchemar ; un coma désopilant ; un fils haï qui songe à se venger…
Au fil de ces nouvelles, Louis Chedid nous étonne, nous fait sourire et frissonner. Quelle belle surprise que cet objet livre ! Tout est Chedid là dedans, le bonheur d’écrire, l’élégance malicieuse des mots et un art certain de la chute. Quel régal !