Je finis ma crise Bernard Cornwell par :

{0B759B27-3408-4760-9879-77BF64D4A616}Img100Encore un récit de bataille...

Le 14 octobre 1415, l'armée française forte de quelques 30 000 hommes sera défaite par l'armée anglaise très inférieure en nombre (environ 6000 hommes) ou les archers anglais et gallois démontreront à la fois leur suprématie et la suprématie du combat à distance sur le corps à corps propre à la chevalerie. Les chevaliers français s'embourberont et le poids de leur équipement leur empèchera toute contre offensive !

424px-Grand_Royal_Coat_of_Arms_of_France418px-Royal_Coat_of_Arms_of_England_(1399-1603)

On considère en général que la bataille d'Azincourt marque la fin de la chevalerie.

Un peu comme dans la trilogie La quête du Graal, les tribulations d'un jeune héros, là encore archer, sont le prétexte à une description historique fouillée, vue du point de vue britannique...