Un autre* Jean-François Parot, égal à lui même...On pourrait parler de "polar lent" : des descriptions du Paris du XVIIIeme**, une cartographie précise de la ville, des tournures de langage pour faire couleur locale (à forte dose, ça m'énerve !), mais c'est toujours marrant.

parrot

Non, je ne me suis pas trompée d'image, je l'ai lu dans cette édition-là, dans ma bibliothèque, ils achètent de moins en moins d'éditions de poche (10/18 en l'occurrence)car ils doivent en avoir marre d'être obligé de faire RELIER les livres après la PREMIERE lecture ! HEIN, MESSIEURS LES EDITEURS...

* voir le post du 10/05

**je ne parlais pas de Barbès, hihihihi !